top of page
emotions3.jpg

Faire la paix avec nos émotions grâce à la pleine conscience

Du latin « emovere », émotion signifie « mouvement vers l’extérieur ». D’un point de vue purement physique, une émotion consiste en un déplacement d’énergie de l’intérieur vers l’extérieur. C’est pourquoi chaque émotion se manifeste par un mouvement externalisé qui lui est propre (rire, cris, pleurs, tremblements, rougissements, etc…)

Le mouvement étant à la base du principe même de la vie, aucune émotion n’est en soi mauvaise. Le problème ce ne sont pas les émotions en elles-mêmes, mais la façon dont nous y réagissons.

Or dès notre plus jeune âge, on nous fait comprendre que la plupart de nos émotions ne sont pas les bienvenues, qu’il s’agisse de nos colères, de nos peurs, de nos angoisses, et même de nos débordements de joie. C’est ainsi que tout au long de notre enfance, nous entendons des messages qui nous conditionnent à penser que certaines de nos émotions sont viles et inacceptables.

La conséquence de cela, c’est que nous apprenons petit à petit à rejeter nos émotions. Dès qu’une émotion déplaisante surgit, notre inconscient démarre un processus de lutte interne, dominée par le mental, sur fond d’aversion.

Cette répression entrave le processus naturel d’évacuation énergétique que sont les émotions. Or la loi de l’énergie est qu’elle ne peut être supprimée. Lorsqu’on la retient et qu’on la laisse s’accumuler et stagner dans notre corps, elle trouvera tôt ou tard à s’exprimer sous d’autres formes : tensions, troubles divers, maladies.

Il a été démontré que la pratique régulière de la pleine conscience permettait de mieux gérer l’anxiété, la colère, la dépression et les émotions d’une manière générale. Et pour cause, la pleine conscience consiste à accueillir pleinement toute émotion qui se présente et ce faisant, permet d’éviter la formation de blocages énergétiques.

ECKHART TOLLE

« Si vous voulez vraiment apprendre à connaître votre mental, observez votre émotion, ou mieux ressentez-la dans votre corps, car celui-ci vous donnera toujours l’heure juste. Si apparemment il y a un conflit entre les deux, la pensée mentira alors que l’émotion dira la vérité. »

Le principe est simple : dès qu’une émotion déplaisante surgit, au lieu de la repousser mentalement, il s’agit au contraire d’aller à sa rencontre. Sans chercher à la comprendre, à l’analyser, à la juger ou à la raisonner, il s’agit simplement de chercher à la localiser dans notre corps le plus précisément possible, de s’autoriser à sentir pleinement, avec nos sens, les effets de l’émotion sur notre corps physique et à partir de là, respirer avec ces sensations, au cœur de l’intensité de notre ressenti, lentement, profondément, à un rythme le plus régulier possible.

Lorsque nous faisons cela, le cerveau reçoit le message que nous ne sommes pas en situation de danger immédiat, et que notre système nerveux autonome peut désactiver l’alerte rouge : l’émotion va alors pouvoir s’apaiser d’elle-même.

Cet apaisement va permettre à notre cerveau rationnel, le cortex, de reprendre le dessus sur notre cerveau reptilien. Nous allons dès lors pouvoir gérer la situation à l’origine de l’émotion en pleine possession de nos moyens et non plus en mode pulsion-réaction. Nous allons ainsi pouvoir utiliser l’énergie de l’émotion de façon positive, orientée vers la recherche d’une solution constructive à la situation à laquelle nous sommes entrain de faire face.

THICH NHAT HANH

« Quand nous touchons notre souffrance avec pleine conscience, nous commençons à la transformer. »

Besoin d'aide et de soutien pour développer des relations conscientes ?

NUTRITION & HYGIÈNE DE VIE

coaching.jpg

GESTION DU STRESS & PLEINE CONSCIENCE

coursrelax.jpg
bottom of page