top of page
deconditionnement2.jpg

Mettre fin à l'auto-sabotage par le déconditionnement mental

Pour être en bonne santé et faire l’expérience du bien-être, manger des aliments sains ne suffit pas. Encore faut-il que les pensées dont nous nourrissons notre esprit à longueur de journée soient aussi saines que les aliments avec lesquels nous remplissons notre estomac !

L’opinion que nous avons de nous-mêmes, des autres, et la façon dont nous percevons le monde ne sont que l’écho de notre système de croyances personnel.

Ce système de croyances se construit durant l’enfance, directement hérité du contexte familial et sociétal dans lequel nous évoluons, et de la succession des expériences vécues propres à chaque individu. Ce contexte et ces expériences vont contribuer à renforcer certains schémas neuronaux, et à en éliminer d’autres. A l’issue de la période de formation de notre cerveau, notre système de croyances ainsi façonné aura tendance à nous maintenir dans des comportements et des schémas de pensée figés, répétitifs et auto-renforçants.

Or la plupart d’entre nous ont grandi dans le contexte d’une société hautement anxiogène, dominée par les peurs diffusées sans relâche par les médias de masse. Et la plupart d’entre nous ont aussi été nourris de nombreux jugements de valeur et assenés, au fil des ans, de croyances limitantes concernant nos capacités, nos « droits » et possibilités en ce monde menaçant.

Pour celles et ceux dont le type d’intelligence et de sensibilité n’était pas compatible avec les standards sociétaux et/ou les attentes familiales, c’est parfois une véritable castration qui s’est opérée, des talents tués dans l’œuf, des énergies vitales sacrifiées sur l’autel du dogme de la conformité.

Le retour à la santé et à la sérénité commence par un déconditionnement mental où nous effectuons un travail de déconstruction des croyances limitantes qui nous maintiennent dans un état acquis de dysfonctionnement physique, mental ou émotionnel depuis parfois des décennies.

Ce déconditionnement consiste à remplacer progressivement tout jugement négatif sur nous-mêmes, les autres et le monde qui nous entoure par des pensées plus réalistes, basées sur des faits plutôt que sur des opinions aussi biaisées que coriaces. Ce faisant, nous apprenons à renforcer le « muscle » de la positivité, de la confiance en soi et de l’estime personnelle, un muscle trop souvent négligé, quoique tout aussi important au maintien de notre intégrité que n’importe quel autre muscle du corps.

Ce travail de reprogrammation cérébrale est à la base des thérapies dites « cognitives ». Les avancées récentes dans le domaine des neurosciences et plus particulièrement la compréhension nouvelle du phénomène de neuroplasticité (capacité du cerveau à modifier sa structure neuronale grâce à la modification de nos modes de pensée) soutiennent la pertinence et expliquent l’efficacité de cette approche thérapeutique.

THICH NHAT HANH

« Nous avons en nous les graines de tous les possibles, et il nous faut recouvrer notre souveraineté personnelle. »

Besoin d'aide et de soutien dans votre processus de déconditionnement mental ?

NUTRITION & HYGIÈNE DE VIE

coaching.jpg

GESTION DU STRESS & PLEINE CONSCIENCE

coursrelax.jpg
bottom of page